Aide D.E.niveaux 1 et 2

Erreurs à éviter pour rédiger les DE niveaux 1 et 2 :

  • Marché générique oublié ou défini sans exprimer un besoin ou de manière trop large ou en réponse à deux besoins
  • Ne pas avoir précisé où se situe le PFR sur les marchés de référence
  • Les produits des MP et MS ne sont pas en lien avec le MG
  • La définition des NCR ne fait pas référence aux produits des marchés substituts, et /ou celle des clients de la concurrence en fonction de produits des marchés principaux
  • Oublier de mentionner la possession d’un smartphone dans le cadre du calcul de la DT si le PFR est un objet connecté ou d’autres produits sur les M.C.
  • La définition des NCA et leur calcul sont différents
  • La demande n’est pas quantifiée ou le calcul n’est pas détaillé ou il comporte une erreur

Exemple de calcul correct pour une DT : PFR lunettes munies de gps pour les retrouver facilement

NCA : les < 18 ans, les adultes qui ne portent pas de lunettes, les porteurs de lunettes adultes qui n’ont pas de smartphone                                                        (ce produit est destiné aux adultes)

Données :

         Nombre de Français 67 millions (Insee)

         Nombre de Français >= 18 ans 53 millions (https://www.insee.fr/fr/statistiques/1892088?sommaire=1912926)
donc 14 millions < 18 ans)

         Nombre de porteurs de lunettes 70 % (https://fr.yougov.com/news/2019/08/27/76-des-francais-portent-des-lunettes-de-vue/#:~:text=Aujourd’hui%2C%20plus%20de%207,significative%20des%20probl%C3%A8mes%20de%20vue)
  ==> donc 46 900 000 Français

Nombre de Français ne possédant pas de smartphone 23 % (https://www.vie-publique.fr/en-bref/272039-barometre-du-numerique-95-des-francais-disposent-dun-telephone-mobile#:~:text=77%25%20des%20Fran%C3%A7ais%20poss%C3%A8dent%20un%20smartphone%20et%2076%25%20un%20ordinateur).
==> soit 15 410000

Calcul :

  • surtout pas 15 410 000 + 46900 000,
  • raisonner en appliquant les % aux populations concernées
    • les adultes qui ne portent pas de lunettes :                                           53 millions * 0.3 = 15 900 000 (et non 67 millions *30%)
  • porteurs de lunettes adultes qui n’ont pas de smartphone :                     53 millions * 0.7 * 0.23 = 8 533 000

Total NCA = 14 millions (les jeunes) + 8 533 000 (les adultes avec lunettes sans Smartphone) + 15 900 000 (les adultes sans lunettes) = 38 433 000

 DT= 67 000 000 – 38 433 000 = 28 567 000

 

  •  

DE 1.2

  • Ne pas argumenter avec les arguments tirés du cours
  • Incohérence entre les produits des marchés principaux et les entreprises citées dans l’analyse de la rivalité
  • Confusion entre les fournisseurs et les distributeurs dans l’analyse des forces concurrentielles
  • Analyse de la menace des produits substituts quand le PFR est placé sur un marché substitut et qu’il est le seul.
  • Analyse du pouvoir des clients sns prendre en compte les produits substituts
  • Analyse des fournisseurs du PFR quand il est placé sur le marché des produits substituts au lieu des fournisseurs des produits placés sur les marchés principaux sur lesquels s’exerce la rivalité intra sectorielle.
  • Pas de respect de l’ordre d’analyse des forces

DE 1.3

  • Les tendances citées passent à côté de celles qui correspondent au besoin du marché générique
  • L’analyse des acteurs est trop générale et ne met pas en évidence l’existence d’acteurs spécifiques au marché du PFR
  • Confusion entre les éléments d’origine interne et externe pour le décryptage des opportunités menaces

DE 2.1

  • Toutes les étapes du processus d’achat sont décrites en reprenant le cours et en listant en particulier les facteurs d’influence et les attributs. Ces deux derniers points ne sont pas demandés
  • Les risques susceptibles de ne pas être perçus ne sont pas cités, il n’y a pas d’argumentation à ce sujet
  • La conclusion par rapport à la durée probable du processus d’achats n’est pas clairement formulée

DE 2.2

  • La segmentation propose des segments qui ne sont pas exhaustifs (< 20 ans et > 60 par ex)
  • La segmentation proposée est correcte mais trop générale, elle pourrait correspondre à beaucoup d’autres produits, elle ne tient pas compte du besoin exprimé dans le marché générique
  • Les attributs saillants sont confondus avec les atouts du PFR, on cherche à expliquer ce que chaque segment va apprécier dans le PFR alors qu’il faut préciser ce que chaque segment va rechercher en priorité pour choisir une solution permettant de satisfaire le besoin correspondant au marché générique
  • Les segments ne sont pas chiffrés.